Professeur Layton et la menace de Chronos

Venez incarner un personnage de la saga ou inventez-en un, et participez à l'intrigue : Une nouvelle menace pèse sur le professeur Layton !
Serez-vous de taille face aux nouveaux mystères et leurs énigmes ?
 
AccueilPortailRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionFAQ
Fermeture

Partagez | 
 

 En quête du bonheur [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 1
Date d'inscription : 25/05/2015

MessageSujet: En quête du bonheur [Libre]   Mar 2 Juin - 17:36

Il était très exactement deux heures de l'après-midi. Une heure de pointe pour cet endroit si animé des quartiers Londoniens. En effet les places étaient bourrées de monde, il fallait faire attention aux bousculades dans les allées et à ne rien laisser tomber. Certains venaient pour acheter des aliments frais aux marchés des fruits et légumes, d'autres étaient plus intéressés par les vieilleries du côté des brocantes, ou encore d'autres qui venaient prendre un déjeuner tardivement. En tous les cas, c'est comme cela qu'il fallait voir les choses : Il y avait du monde, et c'est bien parce que cette zone était riche en produits - que ce soit en qualité ou en quantité -. Par ailleurs, le temps d'aujourd'hui s'annonçait radieux. Il y avait bien longtemps qu'une telle chaleur ne s'était abattue sur Londres, on pouvait sentir la température grimper au delà des 25°C. Parmi les londoniens présents, seuls quelques courageux portaient encore des vestes ou des gilets. Enfin, puisse-t-on encore parler de "courage"...

Une partie de ces passants était avant tout encore mineure. Les enfants du coin n'hésitaient pas à venir s'amuser entre les boutiques et les stands lors de leur temps libre, au risque de déranger la plupart de de la clientèle ou des marchands. Quand bien même ils ne le pensaient pas à mal, songeant plus à leur liberté de s'amuser... Tout de même, quel vacarme. On pouvait entendre les cris des plus jeunes en train de jouer à je-ne-sais-quoi, à courir dans tous les sens ou à se chamailler, ou encore les aboiements féroces d'un chien en pleine promenade en compagnie de son maître qui avait eu la très mauvaise idée de l'amener par ici.

Pourtant, à l'écart, dans un petit coin discret, un chiot qui se faisait tout petit. Un petit chien, sans doute abandonné ou perdu. Malgré le fait qu'il se faisait tout petit en se blottissant contre le mur, il ne pouvait s'empêcher d'exprimer son inquiétude par des petits couinements. Il était alors jusque là très peu dérangeant vis-à-vis des Londoniens... En effet, difficile de l'entendre parmi la foule. Il ne devait pas être plus grand qu'un chat adulte, et possédait un poil lisse d'une couleur claire.

C'est à ce moment précis qu'un rat avait couru sur les pavés, juste devant la truffe du canidé. Ni une ni deux, le chiot se mit soudainement à le courser, comme s'il avait trouvé un nouveau camarade de jeu. Grossière erreur de sa part, il avait désormais quitté son lieu sûr pour s'aventurer entre les pieds des clients. Pris en panique, il chercha un chemin sécurisé afin de quitter la foule... En vain. Jusqu'à ce que finalement on l'aperçoive.

La chance avait-elle enfin souri à ce petit teckel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 82
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 19

Feuille de personnage
Âge: 22 ans
Picarats:
Pièces SOS:

MessageSujet: Re: En quête du bonheur [Libre]   Jeu 4 Juin - 13:54

Le soleil radieux et l'envie de prendre l'air avaient décidé Janice Quatlane à sortir de chez elle.
Ne sachant trop où aller, elle avait marché au fil des rues, tout en saluant de temps en temps une ou deux personnes qu'elle connaissait.
La chaleur de l'air été montée de manière spectaculaire, et lorsque la jeune cantatrice entendit sonner deux heures à l'horloge de Big-Ben, elle décida qu'il était manifestement plus que temps de rentrer. Si la température venait à monter encore, ce serait difficile à supporter, même si la jeune fille aux cheveux roux s'était vêtue de manière légère.
Elle marchait donc d'un pas résolu lorsqu'elle se retrouva soudain face aux marchés.
Et elle comprit son erreur.

Du moins, que ça n'allait pas être facile.
Car les allées grouillaient de monde. Il y avait des personnes partout. De nombreux stands avaient attirés des personnes avares de bibelots et antiquités en tout genre (un vase du 15ème siècle lui parut particulièrement douteux), mais aussi des gens qui venaient faire leur courses et acheter fruits et légumes frais.
Mais c'était avant tout des "jeunes", enfants et adolescents, qui prédominaient. Le bruit était considérable, à cause des gamins qui jouaient à cache-cache ou 1,2,3 soleil, auquel il fallait ajouter les aboiements démoniaques d'un chien dont le propriétaire n'avait pas eu la bonne idée de l'éloigner de ce secteur.
Janice tentait de se frayer un chemin parmi la foule, lorsqu'elle vit quelque chose lui passer entre les jambes et filer vers le bout de l'allée a vive allure. La jeune femme n'avait pas eu le temps d’apercevoir ce que c'était et préférait d'ailleurs ne pas le savoir. Elle n'était pas sûre qu'elle aurait apprécié.

Alors qu'elle essayait d'atteindre l’extrémité de la rue et ses boutiques, elle avait à peine fait trois pas (un record !) qu'elle tomba nez à nez avec...un chien.
La pauvre bête semblait visiblement effrayée, et tentait elle aussi de fuir cette agitation ambiante, sans doute pour se mettre en sécurité. Janice ne pouvait pas le laisser là.
Elle pris le chiot dans ses bras, en l'observant de plus près : son poil semblait lisse et prenait une jolie teinte claire. Ses deux yeux fixaient Janice avec crainte et curiosité.
Si elle ne se trompait pas, c'était un teckel.


- Qu'est-ce que tu fais là, tout seul, dis moi ? Tu n'as pas de maître ?

Il aboya timidement, et semblait en bonne santé. Janice regarda autour d'elle dans l'espoir d'apercevoir son propriétaire, mais elle ne vit personne qui s'affolait subitement, ou qui criait un nom étant celui d'un chien. La première chose à faire, vu cette chaleur, c'était de lui donner à boire.
La cantatrice regretta que son amie Mélina ne soit plus avec elle, car elle aussi aimait beaucoup les animaux. Elle en avait eu un, d'ailleurs. Luke aussi n'aurait pas été de trop. Il aurait pu lui donner plus de détails sur le petit canidé. Enfin, ils n'étaient pas là.
Et ce fut reparti pour tenter de s'extraire de la place bondée et se soustraire à la chaleur oppressante.
Mais Janice n'était plus seule dans ce combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
En quête du bonheur [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sérénité. Calme. Bonheur. [Libre]
» Baptême de Destin - Ange - Ailé - Menthe - Démon & Bonheur [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Professeur Layton et la menace de Chronos :: Londres :: Magasins/Marché-