Professeur Layton et la menace de Chronos

Venez incarner un personnage de la saga ou inventez-en un, et participez à l'intrigue : Une nouvelle menace pèse sur le professeur Layton !
Serez-vous de taille face aux nouveaux mystères et leurs énigmes ?
 
AccueilPortailRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionFAQ
Fermeture

Partagez | 
 

 Une journée pas comme les autres [PV Layke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Une journée pas comme les autres [PV Layke]   Dim 18 Mar - 18:52

Tout était calme. Un silence de mort régnait dans l'immense couloir du chateau de Ryôna City. Quelque chose vint troubler ce silence. Un bruit. Des pas. Un bruit de pas résonnait pour venir troubler ce silence loin d'être parfait. En effet, à l'extérieur, la pluie se déchaînait. Elle martelait les carreaux. Mais à l'intérieur du château, pas un bruit. Non, le calme complet. Presque. Car les bruits de pas étaient bien présents. Ces bruits étaient produits par des petites chaussures brunes, taille trente-sept, qui avançaient le plus vite possible. On pourrait même dire que ces chaussures courraient. Evidemment, elles ne courraient pas toutes seules. La personne qui était reliée à ces chaussures portait une robe couleur lavande. Lavande, cette nuance de violet... D'ailleurs, cette personne sentait légèrement la violette. Elle mettait du parfum, et ce jour-là, c'était du parfum à la violette... La personne était une jeune femme au visage enfantin. Elle était rousse, avait de grands yeux magnifiques...

Son nom ? Janice. Janice Quatlane. Elle courait, sans regarder devant elle. Pourquoi courait-elle ? Pour arriver le plus vite possible là où elle habitait dans ce grand château. Tellement immense qu'il fallait avoir un sens de l'orientation parfait pour savoir s'y retrouver. La jeune femme se pressait car elle ne voulait pas croiser d'autres gens. Ce n'était pas qu'elle n'aimait pas faire de nouvelles connaissances. Non, bien sûr que non. Janice ne refusait pas de rencontrer d'autres gens. Mais ce jour-là, elle ne voulait pas croiser quelqu'un penser. Elle n'avait pas le coeur à ça. Elle ne se sentait pas très joyeuse ces jours-ci. Elle avait arrêté de sortir de chez elle. Janice se sentait juste... Faible. La pluie y était-elle pour quelque chose ? Possible. Elle n'avait jamais aimé le mauvais temps. C'était peut-être ça qui lui donnait l'impression de ne plus avoir aucune force.

Intérieurement, elle maudissait celui qui avait créé ce château. Impossible pour elle de retrouver le chemin de son chez-elle. Malgré tous ces couloirs traversés, elle n'était jamais tombé sur le bon. Elle arpentait le principal, sans réellement savoir où aller : il lui semblait avoir fait tout le tour, peut-être même plusieurs fois. Mais bon, elle n'allait pas rester là, à ne rien faire. Autant continuer à chercher. De toute façon trouver sans chercher est impossible. Sauf si l'on a une sacrée chance, mais là n'est pas le sujet. Elle bifurqua à un autre angle et là, elle trouva enfin le bon couloir. Sans s'arrêter de courir, toujours en oubliant de regarder devant soi et non le sol, qu'elle fixait pour vérifier qu'il n'y avait aucun "obstacle" par terre. Mais, évidemment, c'est toujours comme ça que ça se passe... Elle percuta une autre personne.

Tous deux se retrouvèrent projetés environ un mètre plus loin, suite à la violence du choc. Janice était confuse, et elle palit. Surtout que l'autre personne avait vraiment l'air furax. Elle se releva et épousseta sa robe maintenant poussièreuse. Le sol ne devait pas être souvent nettoyé... En bafouillant des excuses, elle se dirigea vers l'autre personne et lui tendit la main pour que cette personne se relève.

-Je... Je suis vraiment désolée ! Vous n'avez rien ?

Pas de chance pour elle ; qui espérait ne rencontrer personne sur son chemin. La voilà obligée d'aider quelqu'un qu'elle n'avait pas demandé à voir, loin de là. Enfin non, elle n'était pas obligée ; mais Janice était bien élevée et se sentait obligée de prendre connaissance de son état après sa chute. Après, elle pensait partir le plus vite possible. Mais ce n'était pas vraiment ce qui allait se passer. Comme souvent, cette conversation sensée être brève durerait plus longtemps que prévu. La personne que Janice avait percutée ? Son nom était...




Dernière édition par Janice Quatlane le Sam 24 Mar - 10:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une journée pas comme les autres [PV Layke]   Jeu 22 Mar - 21:34

Tout était calme. Un silence de mort régnait dans l'immense couloir du chateau de Ryôna City. Quelque chose vint troubler ce silence. Un bruit. Des pas. Un bruit de pas résonnait pour venir troubler ce silence loin d'être parfait. En effet, à l'extérieur, la pluie se déchaînait. Elle martelait les carreaux. Mais à l'intérieur du château, pas un bruit. Non, le calme complet. Presque. Car les bruits de pas étaient bien présents.Une odeur de lavande flottait dans l'air .Layke s'était perdue et regardait le bout de ses chaussures ,sans doute par dépit .Mais, évidemment, c'est toujours comme ça que ça se passe... Elle percuta une autre personne : une autre fille , qui avait l'air super génée .
Coléreuse ,elle pris la main de l'inconnue pour se relever .Celle ci lui dit :
-Je... Je suis vraiment désolée ! Vous n'avez rien ?
-Non je ...Hemmm...Je suis Layke et je me suis perdue .En fait,j'étais en train de ..
Non !Surtout pas !Il ne faut pas qu'elle sache !
-De rien !Rien du tout en fait je me promenait tranquillement ! :pale:
Ouf l'inconnue n'a peut etre pas remarquer ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une journée pas comme les autres [PV Layke]   Sam 24 Mar - 13:06

-Non je ...Hemmm...Je suis Layke et je me suis perdue .En fait,j'étais en train de ..

Janice observa la jeune fille qui semblait s'appeler Layke. Elle était encore très jeune, en tout cas comparée à la jeune femme. Etrangement, elle n'avait plus du tout l'air en colère. Layke avait même l'air... Effrayée ? Inquiète ? Il n'y avait pourtant pas de quoi. Enfin, selon Janice... Peut-être qu'il y avait quelque chose en particulier qui l'inquiétait ? Etait-ce le regard soupçonneux de Janice, qui trouvait l'arrêt de sa phrase en son milieu un peu suspect ?

-En train de... ?
-De rien ! Rien du tout en fait je me promenait tranquillement !

Layke palit à vue d'oeil en prononçant ces quelques mots. Apparemment, elle ne savait vraiment pas mentir.

-Vraiment ? Rien du tout ? Vous me semblez bien pressée pour une jeune fille qui se promenait tranquillement...

Il était difficile pour Janice de ne pas sourire en voyant Layke qui avait perdu tous ses moyens. Mais, pour rester polie, elle préféra essayer de ne pas déstabiliser Layke. En parlant de politesse...

- Oh ! Excusez mon impolitesse... Je suis confuse. Je m'appelle Janice. Ravie de faire votre connaissance, dit la jeune femme avec un sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une journée pas comme les autres [PV Layke]   Mar 10 Avr - 20:09

-De rien ! Rien du tout en fait je me promenait tranquillement !

Layke palit à vue d'oeil en prononçant ces quelques mots. Apparemment, elle ne savait vraiment pas mentir.

-Vraiment ? Rien du tout ? Vous me semblez bien pressée pour une jeune fille qui se promenait tranquillement...
Layke eu un mouvement de recul .Mais que voulais cette jeune femme ?
- Oh ! Excusez mon impolitesse... Je suis confuse. Je m'appelle Janice. Ravie de faire votre connaissance, dit la jeune femme avec un sourire en coin.
-Moi je suis Layke ...Il faut que ...Ou se trouve la salle des Actes !Il faut que j'y sois avant ...Heu ...je veux juste ...en fait...ou est elle ?
Layke s'est fourée dans un beau pétrin ...Mais comment dire à cette Janice ce qui en étais vraiment ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une journée pas comme les autres [PV Layke]   Dim 15 Avr - 16:55

-Moi je suis Layke ...Il faut que ...Ou se trouve la salle des Actes !Il faut que j'y sois avant ...Heu ...je veux juste ...en fait...ou est elle ?

Layke s'était complètement enfoncée dans ses propos... Elle avait un comportement très suspect. Janice la regardait avec étonnement, elle se demandait pourquoi elle était dans cet état... Mais elle décida de ne pas paraître trop impolie, bien que très curieuse à propos de cette "Layke"...

- La salle des Actes ? Hum... Je crois le savoir. Suivez-moi...

Elle commença un peu à marcher, pour montrer le chemin à Layke, mais elle ne pouvait contenir ces questions...

- Mais... Vous avez dit que vous deviez y être avant un certain moment. Si ce n'est trop indiscret, pour quelle raison, et que voulez-vous faire là-bas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une journée pas comme les autres [PV Layke]   Dim 15 Avr - 20:30

- La salle des Actes ? Hum... Je crois le savoir. Suivez-moi...

Layke suivit la demoiselle .

- Mais... Vous avez dit que vous deviez y être avant un certain moment. Si ce n'est trop indiscret, pour quelle raison, et que voulez-vous faire là-bas ?

Coincée ...

-Je crois que ce serai long à expliquer ,dit Layke d'un ton sans appel,et merci de m'accompagner .

Pitié qu'elle ne pose pas plus de questions ...
RE-EDIIIIIIIIIT :
Layke avançait, yeux baissés .Elle ne pourrait pas continuer comme ça longtemps … La police elle-même ne savait pas ce qu’elle possédait .Elle relève ses yeux tristes et tends la cassette (jusque là cachée dans le dos de sa chemise) a Janice.
- Tiens, dit Layke les yeux embués de larmes, peut être me comprendra-tu mieux après ça.
Janice pris la cassette .Les deux filles avancèrent dans le couloir .Janice ouvrit la porte d’une salle où se trouvait un vidéo projecteur.
- Ce n’est pas la salle des Actes, mais nous nous y rendrons après la lecture de cette cassette .Elle dure longtemps ?
- A peine une demie heure .Mais peut être est il préférable de ne pas la voir.
Layke tente de reprendre la cassette des mains de Janice, qui, l’esquivant, l’insère dans le vieux magnétoscope poussiéreux.
- Tu es inconsciente, arrête ça, je t’en supplie, implore Layke, rends la moi et oublie la !!!
Mais Janice, insouciante, allume le projecteur en souriant .Layke se recroqueville sur elle-même dans un coin de la salle, fermant les yeux, les mains sur les oreilles, terrifiée .Pourquoi avait-elle donnée cette cassette, pourquoi en souffrir une deuxième fois la vue ?!?
L’écran noir s’allume montrant une grande salle où se déroulait une soirée déguisée.
On voyait une jeune brune , aux yeux bleus .La chaleur environnante lui faisait des pommettes rouges , ce qui lui allais très bien .Elle était très peu maquillée et portait un bustier sans manches dont le jaune doré était pareil à celui de sa traîne. Celle-ci laissait voir sur le milieu une longue jupe blanche à poix pailletés , que l’on retrouvaient sur ses longs gants , son éventail et sa pochette .Sa « robe » cachait ses chaussures .Ses cheveux détachés étaient bouclés à l’anglaise et un léger diadème dorées aux perles bleutées reposait sur sa tête.
- Caroline !
Le ton sucré et doux de cette voix appartient à une jeune fille d’une quatorzaine d’années .Caroline a un sourire léger et lève les yeux au ciel .Elle regarde au dessus de l’objectif.
- Lydia ! Encore avec ta caméra ! Tu ne vas pas danser avec, non ?!?
- Bien sur que non !-Lydia rit mélodieusement -Je la poserai sur le buffet, de là on voit toute la salle …C’est pour Layke parce qu’elle est malade et n’a pas pu venir, la pauvre ! Je demanderai à ce que le contenu de la cassette soit mis sur DVD et je ferai un montage .Tu crois que si je le lui offrais elle serai contente ?
- Bien sur, répondit notre princesse brune, Thomas va faire un discours : regarde !
La caméra est vivement tournée et l’écran montre alors un jeune garçon de 14 ans, brun aussi , qui parle dans un micro .Derrière lui se trouve un écran qui indique la chanson à venir .Il porte un déguisement basique et grossier de cow-boy .Etrangement , sur lui , le déguisement parait gracieux et unique .Il descend de l’estrade pour prendre le bras de Caroline .La « caméra girl » , Lydia , pose la caméra .Elle est rousse et porte une robe moulante à paillettes flashies .Une baguette « magique » en plastique est accrochée à sa ceinture .Elle danse avec un garçon légèrement plus grand qu’elle , déguisé en Mr Jack .
Devant les yeux de Janice, une multitude de couples tournent .Différents tissus, différentes couleurs, différentes textures s’assemblent pour former un tourbillon harmonieux et magique sous ses yeux.
Un nuage de bonheur semblait se former au dessus des danseurs.
Soudain, il n’y eu plus de musique .Etonnés, les couples se tournent vers le panneau, pour
voir si c’est normal .Celui-ci affiche cet étrange tableau :
PLUIES ACIDES
SGM
CO






Thomas fis comprendre qu’il n’y était pour rien .Il veux sortir de la salle, mais la porte est verrouillée. Un courant de panique se répand alors dans la salle.
Une pluie fine commence alors à tomber, sur des déguisés étonnés .Soudain, certains se tordent de douleur .Leur peau est rongée par un acide, laissant apparaître leur chair .Affolés les invités veulent se protéger .Mais le liquide entre dans leurs vêtements, et, comme avec une joie perverse, détache de leur corps des lambeaux vermeils de peau, de sang et de chair Lydia et son cavalier, assez atteins par la pluie, se serrent l’un contre l’autre, paniqués .Ils souffrent.
Layke pleurait, et ce n’était que la première phase …Pourquoi avoir donner la cassette, est-ce que Janice comprendrai sa douleur ?L’aiderait elle ?Retrouveraient elles un quelconque indice de coupable ?Etait ce vraiment le cachet de cette salle des Actes sur l’enveloppe de papier kraft qui contenait cette cassette qui lui était destinée ?Impossible que ce ne soit pas pour elle car qui d’autre qu’elle s’appellerait Layke ici ?Pourquoi ,alors qu’elle s’était fait deux excellentes amie , devaient elle disparaître comme ça ?Qui est capable de faire ça , qui ?!?Cette personne le paiera cher, se promit elle .Une multitude de questions défilaient dans la tête de Layke.
Caroline s’était réfugiée dans les bras de Thomas , et tous deux se protégeaient autant qu’il pouvaient d’un espèce de gros nuage noir qui envahissait la salle .De petits scorpions noirs et luisants aux monstrueuses queues et pinces empoisonnées se jetaient sur les danseurs .Lydia en reçu un sur la figure .Puis deux .Bientôt une multitude de scorpions s’accrochaient à elle .Ces affreuse bêtes étaient étrangement petites et possédaient une petite paire d’ailes opaques .Leurs yeux rouges et pervers jetaient des regards gourmand sur leurs victimes .Une dizaine d’entres eux pinçaient Lydia , la piquaient , arrachaient des morceaux de sa chair avec la joie d’un enfant déchirant le paquet d’un cadeau attendu ,les mangeaient avec volupté , tout en l’empoisonnant de ce venin acide et douloureux appartenant aux scorpions normaux .Elle était allongée à terre, au premier plan et ne comprenait pas plus que les autres pourquoi .
Ses doigts se tordaient convulsivement et elle eu son dernier sourire .Pour sa caméra, pour Layke, pour la vie qu’elle ne vivrai pas, pour les enfants qu’elle n’aurai pas et tant d’autres choses qui peuvent paraître futiles mais qui constituent une vie entière, une vrai vie .Une larme coulait de ses yeux quand ils rendirent ce dernier regard, rempli d’incompréhension et de tristesse.
Layke tremblait .L’horreur se lisait sur son visage.
-Lydia … Pourquoi ?
De grosses larmes coulaient des yeux de Layke.
Thomas et Caroline luttaient .Le garçon avait un déguisement très fin, ses lambeaux de chair lui faisait penser a ceux des lapins accrochés aux présentoirs des boucheries .Il se lève et embrasse une dernière fois Caroline .Il monte sur l’estrade, s’assoit et joue un air de guitare .Le nuage vibrant se jette sur lui.
Il restait cependant un mot amer dans sa bouche : pourquoi.
Caroline était affolée et avait trouvé refuge sous une table .Elle écrasait les scorpions avec un gros livre .Elle ne peux regarder le cadavre de son petit ami, enseveli sous une affreuse masse noire .Elle regarde une dernière fois le tableau .Elle a un déclic comprenant alors qu’il n’y a vraiment aucune chance de s’en sortir vu ce qui allait suivre.
Les scorpions ont mystérieusement arrêté leur carnage permanent et volettent dans la pièce en ignorant les survivants.
Dans un coin , un petit cadavre porte à son cœur éteint une amulette ; deux autres sont enlacés .Lydia repose au sol , telle une enfant endormie .Ce qui reste de Thomas est tombé de la chaise .Le cadavre d’une blondinette continue d’être grignoté par ces immondes bêtes .A coté d’elle repose un corps si rongé par les pluies acide qu’il aurait été impossible de savoir si c’était une fille ou un garçon s’il ne portait pas une robe .Des tas informe ou bourdonnent des scorpions sont aussi visible sur le sol .Une quinzaine d’autres corps sont éparpillés partout dans la salle .
Un léger pshiiii se fait entendre .Les dix seuls survivants de ce carnage cruel et sanglant regardent autour d’eux, étonnés .Rien ne parvenait, aucune couleur, aucune odeur, rien !
Ils ne se parlent pas, pensant chacun que ce n’est qu’une hallucination auditive .Certains sont pris d’un mal de tête atroce, d’autres étouffent ou sont pris de nausée . Et ce pourquoi qui reste dans leurs tête .La rapide introduction du CO dans leur sang ne tarde pas a montrer ses effets .Un jeune garçon tombe mort sur le sol .Caroline étouffe .Des gouttes de sueur coulent le long de son visage blanchâtre .Elle s’évanouit puis reprend conscience et regarde autour d’elle , lentement .Pourquoi ?Ce mot tourbillonnait dans sa tête .Elle tente de se lever .Elle est faible et s’appuie contre le mur .Sa poitrine halète , et le blanc de sa peau est tellement effrayant qu’on pourrait la croire déjà décédée .Une convulsion la fait glisser à terre .Elle prononce à peine audiblement le nom de Layke , puis ne fut plus de notre monde .
Layke, derrière Janice, tremblait d’horreur.
Pourquoi eux ? Pourquoi ça ? Pourquoi ? Layke pleurait encore et encore.

Voila pour les faautes !(les couleurs plus tard mmh ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une journée pas comme les autres [PV Layke]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée pas comme les autres [PV Layke]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Professeur Layton et la menace de Chronos :: Communications extérieures :: Archives :: Rps-