Professeur Layton et la menace de Chronos

Venez incarner un personnage de la saga ou inventez-en un, et participez à l'intrigue : Une nouvelle menace pèse sur le professeur Layton !
Serez-vous de taille face aux nouveaux mystères et leurs énigmes ?
 
AccueilPortailRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionFAQ
Fermeture

Partagez | 
 

 [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Jeu 1 Nov - 21:42


Depuis le drame, l’imposant Big Ben a cessé de fonctionner. Bien sûr, au vu des circonstances actuelles, la remédiation à l’état de l’horloge ne passait pas au premier plan. Apparemment, l’horloge s’était déréglée toute seule : ce genre d’accident pouvait arriver mais le plus souvent, il était très vite réparé. En effet, les Londoniens vivaient au rythme de ce vénérable monument auquel ils étaient très attachés.

Alors que Georges pensait à la proposition de s'affairer à sa réparation auprès de son maitre, 13 piles sonnaient à la pendule minutieusement décorée du couloir. Le majordome traversa la longue allée richement tapissée d’or vers les énormes portes de bois massif. Si les invités n’étaient pas en retard, elles devaient déjà être là, à l’entrée du majestueux palais de Westminster.

Ses pas résonnaient à travers la piéce dans un silence complet. Georges soupira : décidément, ce palais était démesuré pour un seul homme. Mais finalement enfin arrivé au bout du couloir, ce dernier ouvrit la porte.

Heureusement il put reconnaitre les deux jeunes filles grâce à l'enregistrement qui ne datait que depuis hier. Il les salua et les invita donc à rentrer promptement dans l'immense palais. Ils leur fallurent cepandant retraverser à nouveau l'interminable couloir avant d'aboutir à une autre piéce luxieuse dont les murs étaient couverts de portes. Malgré leur nombre impressionnant, le vieil homme se dirigea d'un pas ferme vers l'une d'entre elle et pria les invitées d'entrer.

Le jeune homme au monocle réprima rapidement un baillement en tournant la tête vers les nouveaux avenants.

- Georges... Tu ne peux pas tocquer avant d'entrer ? demanda-t-il, mi-agacé.
-Veuillez m'excusez monsieur mais vous même, m'aviez recommandé d'éviter les procédures de politesses afin de faire perdre le moins de temps possible...
- ... Je suis sûr de ne jamais avoir dit ça mais passons... Bonjour, installez-vous, Melle Reveri et Melle Heart.

Il leur désigna les fauteuils en face du sien, parfaitement assorti au salon royal qu'est la piéce.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Jeu 1 Nov - 23:37

Nous étions arrivées parfaitement à l'heure, Andréa et moi. Nous nous tenions devant cette porte démesurément grande. Un majeur d'homme nous ouvrit sans même que l'on est frappé. Andréa sembla surprise, pour moi il s'agissait d'un ancien quotidien. Nous avons suivit cet homme dans un long couloir. Celui-ci était bien éclairé mais même avec ces lumières, je sentais que l'endroit était sinistre.
L'homme entra dans une pièce, sans même prendre la peine de frapper, ce qui me choqua quelques peux et son maître aussi apparemment.

"Georges... Tu ne peux pas tocquer avant d'entrer ?
Veuillez m'excusez monsieur mais vous même, m'aviez recommandé d'éviter les procédures de politesses afin de faire perdre le moins de temps possible...
...Je suis sûr de ne jamais avoir dit ça mais passons... Bonjour, installez-vous, Melle Reveri et Melle Heart.


Cela m’énervait qu'un étranger connaisse mon nom complet, surtout que je ne connaissais pas le sien. Nous nous sommes assise et de suite après cela, je ne perdit pas mon temps et alla directement vers les questions :

"J'aimerais que vous décliniez immédiatement votre identité, monsieur"


J'ai dis cette phrase avec une pointe de colère pour une raison qui m’échappait, la colère était un sentiment rare chez moi.
J'attendais la réponse du jeune homme au monocle assis dans son fauteuils impatiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 996
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 20
Localisation : Quarante-deux.

Feuille de personnage
Âge: 7
Picarats: 140
Pièces SOS:

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Jeu 1 Nov - 23:59

Les deux jeunes filles entrèrent sans tarder dès que les portes du palais s'ouvrirent à elles. Andréa leva ses yeux rêveurs vers le majordome qui les fit entrer plutôt brusquement, car sortie de ses pensées ; un nouveau geste accompagna le premier, celui de retenir une nouvelle chute de ses lunettes par la même occasion. A la longue, cela avait fini par devenir une habitude.

Le fait que ce mystérieux homme au monocle eût oublié de préciser l'adresse eut pu en temps normal laisser passer un sentiment de négligence ou d'impolitesse face à ses invités. Mais il était après tout difficile d'ignorer l'adresse du palais de la capitale d'Angleterre... D'un certain côté, Andréa prenait cela comme un rappel du pouvoir de cet homme en une pareille occasion... et comme un signe de mégalomanie. Mais il s'agissait là peut-être tout simplement d'une mauvaise interprétation de sa part due à la mauvaise impression qu'il avait tout de suite donnée de lui, dès sa première apparition.

L'homme conduisit les deux étrangères à travers de longs corridors, puis finit par ouvrir une grande porte supplémentaire, qui mena le petit groupe à une petite salle au centre de laquelle l'énigmatique "envoyé du gouvernement" était confortablement installé, sur un fauteuil luxueux. Celui-ci réprima un bâillement lorsqu'il réprimanda le majordome de ne pas avoir toqué à la porte avant d'entrer, ce qui eut pour conséquence de faire froncer légèrement les sourcils de la petite universitaire.
Il somma les deux invitées de s'asseoir, ce qu'elles firent sans tarder - bien qu'avec une très légère hésitation de la part de la plus jeune. Andréa avait tellement de choses à lui demander... Même si elle ne pouvait être sûre que ses réponses seraient vraies, trop de questions se bousculaient dans son esprit. Tellement qu'elle fut encore absorbée dans ses pensées, puis soudainement ramenée à la réalité par une interrogation qui lui était extérieure :

"J'aimerais que vous décliniez immédiatement votre identité, monsieur"

C'était peut-être la moindre des choses que se présenter, en effet. Cela paraissait tellement évident que la question ne lui était même pas passée par la tête. Mais, en même temps... Combien de chances avait-elle d'obtenir la réponse ? Il avait tellement rechigné à répondre à la moindre des questions les plus évidentes qu'il paraissait insensé qu'il répondît à celle-ci...

"En ce qui me concerne, je serais plus intéressée par le fait de savoir comment vous avez pu concevoir une telle machine... Et pourquoi vous n'avez pas préféré faire votre "test" - si c'en était un - dans une région un peu moins... habitée. Juste histoire que cela puisse concerner un peu moins de personnes qui n'ont rien à voir avec vos expériences."

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quelques notes de mes plus grands lecteurs :

« Alors là… tu as fait fort. :') »
« Je n'y aurais jamais pensé ; Haut-de-forme Chapeau bas ! »
« JE T'OFFRE LE PRIX DE LA MEILLEURE FICTION DE CE FORUM!!! *o* »
« Y'a pas à dire, t'écris des perles ! »
« Quelle cruauté de nous faire attendre pour la suite ! :'( »

Attention : Ce membre est une écrivaine complètement folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Ven 2 Nov - 22:36


Aussitôt installées, une question fusa très vite :

-J'aimerais que vous décliniez immédiatement votre identité, monsieur.

La patience de la jeune japonaise semblait être arrivée à son terme. Aussi le gentleman eut fort à faire pour ne pas éclater de rire, tellement que l’ambiance était tendue. Il détestait ça, il avait toujours pris la vie comme un jeu où la question de gagner ou de perdre était chose totalement futile. Mais il admit de bon cœur qu’une personne autre que lui n’était pas dans une situation des plus enviables en ce moment …
Il posa les coudes et croisa les doigts avant de répondre avec un sourire candide :

- Appelez-moi « M » tout simplement. Et malgré les apparences, je suis ingénieur.

Il marqua une pause étrange avant de reprendre avec un geste de la main :

- On me demande souvent si je ne suis pas un prestidigitateur vu mes vêtements… Mais la seule magie avec laquelle je me produis est purement mécanique ♪

La plus jeune prit à son tour la parole d’un air assuré, ce qui était amusant en comparaison de son visage enfantin.

-En ce qui me concerne, je serais plus intéressée par le fait de savoir comment vous avez pu concevoir une telle machine... Et pourquoi vous n'avez pas préféré faire votre "test" - si c'en était un - dans une région un peu moins... habitée. Juste histoire que cela puisse concerner un peu moins de personnes qui n'ont rien à voir avec vos expériences.

- Oh croyez-moi… Je ne lance jamais une de mes machines sans faire avoir vérifié qu’elle fonctionne bien,
affirma « M » d’un ton soudainement très sérieux. Ce qui est arrivé n’a rien à voir avec ma volonté.

Il laissa passer un moment pour observer leur visage interloqué qui demandait plus d’explications en prenant une tasse de thé.

- Le gouvernement m’a proposé un marché. Une somme très coquette de plusieurs millions de livres plus le plan d’une machine à voyager dans le temps. Bien évidemment, je me suis intéressé de près au second cadeau. La machine n’était pas encore totalement au point mais le gouvernement en a décidé autrement. Et aujourd’hui, une fois de plus nous payons le tribut de ses stupides erreurs.

C’était une façon de résumer les choses mais M ne semblait pas très loquace sur ce sujet. Une pointe d’amertume passa sur son visage bien qu’il se mit rapidement à sourire de nouveau candidement. Son majordome éclipsé un peu plus tôt était revenu avec un plateau de gâteaux à la main.

- Monsieur n’a pas daigné vous proposer un peu de thé mesdemoiselles ? constata-t-il en s’empressant de verser le Earl Grey fumant dans les tasses vides. Et dire qu’il me faisait des remarques à propos de politesses…

- Oh ça va, siffla le concerné de mauvaise foi, j’ai préféré répondre d’abord à leur questions… D’ailleurs il y a-t-il autre chose que vous désirez savoir ?

Tout en attrapant un shortbreat, M croqua dedans en faisant mine de ne pas s’attendre à d’autres questions… Mais il avait tort n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 996
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 20
Localisation : Quarante-deux.

Feuille de personnage
Âge: 7
Picarats: 140
Pièces SOS:

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Sam 3 Nov - 16:08

"Appelez-moi « M » tout simplement. Et malgré les apparences, je suis ingénieur."

M ? Ce n'était pas un nom... Cela devenait de plus en plus étrange, et les sourcils d'Andréa se froncèrent de plus belle. Au moins, elle faisait désormais le lien avec la lettre qu'il fallait donner pour résoudre la deuxième énigme... et elle fit de nouveau un lien avec un sentiment de mégalomanie de la part de « M ». Tracer son "nom" dans la capitale de l'Angleterre demandait un certain ego, songeait-elle.

"Oh, croyez-moi… Je ne lance jamais une de mes machines sans faire avoir vérifié qu’elle fonctionne bien, reprit-il soudainement. Ce qui est arrivé n’a rien à voir avec ma volonté.
- Ce qui montre que vous ne l'avez pas expérimentée auparavant dans un lieu présentant moins de risques... ne put s'empêcher de marmonner pour elle-même la petite enfant.

Elle esquissait une petite moue légèrement ironique malgré elle qui montrait qu'elle ne croyait pas un seul mot de ce qui était dit. Cependant, elle ne regrettait pas de n'avoir que murmuré ces paroles un tant soit peu impertinentes ; du haut de ses sept ans, elle n'osait imaginer l'effet donné par le fait d'avoir prononcé tout haut ce genre de réponse insolente.
Comme si de rien n'était, l'homme au monocle reprit :

"Le gouvernement m’a proposé un marché. Une somme très coquette de plusieurs millions de livres plus le plan d’une machine à voyager dans le temps. Bien évidemment, je me suis intéressé de près au second cadeau. La machine n’était pas encore totalement au point mais le gouvernement en a décidé autrement. Et aujourd’hui, une fois de plus nous payons le tribut de ses stupides erreurs.
- Toujours l'argent... renchérit l'ancienne universitaire, tout haut cette fois, n'en pouvant plus. Bien sûr, vous ne risquiez rien, vous, puisque vous étiez "au cœur du temps"..."

Elle tendit la main vers la table, voulant saisir un des petits biscuits qui trônaient majestueusement à son sommet, mais son bras trop court s'arrêta à mi-chemin. A contrecœur, l'enfant fit la moue et sauta de son fauteuil pour en saisir un, puis grimpa le plus rapidement possible sur son siège afin de reprendre sa place. Croquant dans son petit trophée acquis au terme d'acrobaties rocambolesques (<~ ironie), se profilait finalement sur le visage d'Andréa un énigmatique rictus tandis qu'elle fixait de ses petits yeux azur le fameux « M ».

Elle avait eu une soirée entière pour réfléchir à cette mystérieuse expression qu'il avait employée. Et désormais, elle pensait en avoir compris le sens. Tout devenait tellement plus clair, une fois cette phrase décryptée...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quelques notes de mes plus grands lecteurs :

« Alors là… tu as fait fort. :') »
« Je n'y aurais jamais pensé ; Haut-de-forme Chapeau bas ! »
« JE T'OFFRE LE PRIX DE LA MEILLEURE FICTION DE CE FORUM!!! *o* »
« Y'a pas à dire, t'écris des perles ! »
« Quelle cruauté de nous faire attendre pour la suite ! :'( »

Attention : Ce membre est une écrivaine complètement folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Sam 3 Nov - 20:09



- Toujours l'argent... renchérit l'ancienne universitaire, tout haut cette fois, n'en pouvant plus. Bien sûr, vous ne risquiez rien, vous, puisque vous étiez "au cœur du temps"...

- En effet j’étais au bon endroit au bon moment, ria le gentleman au monocle. Mais vous faites déjà deux erreurs chère demoiselle.

En lui disant cela, il leva deux doigts en l’air –qui n’avait rien à voir avec le signe «peace»- et continua avant une petite pause :

- La première est que ce bouleversement temporel n’est qu’un début. Il va peu à peu toucher l’Europe... En considérant le point de Londres comme le centre du cercle, le bouleversement va toucher l’Europe dans environ… 4000 km de rayon. Vous pouvez donc déjà vérifier : tous les recoins de l’Angleterre ont subi le même sort que Londres… Seulement, la propagation du phénomène est un processus assez lent : à chaque heure, il doit gagner 10 kilomètres.

Il fourra sa main dans la poche de sa veste et y sortit une montre à gousset en argent. Elle ne fonctionnait plus, l’aiguille étant arrêtée sur une heure bien précise : celle du lancement de la machine infernale.

- Nous étions le 21 décembre 1975 et il était 2h30 du matin. A votre avis Melle Heart, combien de kilomètres a-t-il déjà parcouru jusqu’à aujourd’hui 13h00 ?

Il avait ajouté cette question avec à nouveau cet air candide totalement agaçant.

- Sauf votre respect monsieur mais le moment n’est pas propice à une énigme… intervint finalement Georges.

- Ca va détendre un peu l’atmosphère… Alors vous relevez le défi Mesdemoiselles ? Tiens Melle Everi vous pouvez me donner le nombre de journées qu’il nous reste avant l’arrêt du bouleversement ?

Ca n’avait rien de vraiment difficile. Mais « M » n’avait pas l’air de vouloir continuer la discussion avant de tester les deux jeunes filles… Alors au boulot !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 996
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 20
Localisation : Quarante-deux.

Feuille de personnage
Âge: 7
Picarats: 140
Pièces SOS:

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Sam 3 Nov - 20:37

"En effet j’étais au bon endroit au bon moment, rit le gentleman au monocle. Mais vous faites déjà deux erreurs chère demoiselle."

Andréa sursauta légèrement. Il était facile de se tromper lorsque l'on avait peu d'éléments... En même temps, "M", lui, avait peu de chances d'être dans l'erreur. Malgré son air légèrement vexé, elle l'implorait du regard de continuer dans sa lancée, ce qu'il fit sans tarder.

"La première est que ce bouleversement temporel n’est qu’un début. Il va peu à peu toucher l’Europe... En considérant le point de Londres comme le centre du cercle, le bouleversement va toucher l’Europe dans environ… 4000 km de rayon. Vous pouvez donc déjà vérifier : tous les recoins de l’Angleterre ont subi le même sort que Londres… Seulement, la propagation du phénomène est un processus assez lent : à chaque heure, il doit gagner 10 kilomètres."

L'enfant, les yeux écarquillés, déglutit sourdement.

"Nous étions le 21 décembre 1975 et il était 2h30 du matin. A votre avis Melle Heart, combien de kilomètres a-t-il déjà parcouru jusqu’à aujourd’hui 13h00 ?
- Sauf votre respect monsieur mais le moment n’est pas propice à une énigme… intervint finalement Georges.
- Ça va détendre un peu l’atmosphère… Alors vous relevez le défi Mesdemoiselles ? Tiens, Melle Reveri, vous pouvez me donner le nombre de journées qu’il nous reste avant l’arrêt du bouleversement ?"

Le temps d'une rapide réflexion, l'enfant avait calculé ce qui lui était plus important sur le moment : trente-quatre heures et demie s'étaient écoulées depuis le cataclysme environ, ce qui signifiait que le phénomène s'était étendu à environ 345 km de rayon... et donc 690 km de diamètre. Andréa frissonna face à ce résultat effrayant. Et cet homme au monocle ne s'en inquiétait même pas, ni n'en éprouvait quoi que ce fût ?

Le regard plongeant, Andréa serra les dents et les poings. Lui, au moins, n'avait rien à perdre... Mais il pouvait au moins faire semblant d'éprouver de la compassion pour les victimes de son erreur. Car l'enfant n'arrivait pas à croire que le gouvernement fût impliqué le moins du monde dans cette affaire.

Au départ, elle voulait laisser Eru répondre à sa place, comme l'avait demandé l'homme au monocle, mais son silence finit par la convaincre de prendre la parole, tentant d'articuler au mieux les nombres. Il n'était pas question de faire une erreur à cause de son accent...

"Le phénomène s'est étendu sur environ trois cent quarante-cinq kilomètres de rayon depuis l'expérience. Si cela s'arrêtera, comme vous l'affirmez, à un rayon de quatre mille kilomètres, il en reste donc par conséquent... (elle leva rapidement les yeux au ciel, faisant rapidement le compte) trois mille six cent cinquante-cinq à parcourir. En divisant ça par vingt-quatre, on obtient le nombre de journées, qui s'apparente à... un peu plus de quinze jours..."

Elle fit signe d'attendre un instant, sortit de sa poche un petit calepin et un crayon à papier, griffonna rapidement la division et reprit au bout de quelques dizaines de secondes :

"Quinze jours, cinq heures et trente minutes. Je ne me trompe pas ?"

Spoiler:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quelques notes de mes plus grands lecteurs :

« Alors là… tu as fait fort. :') »
« Je n'y aurais jamais pensé ; Haut-de-forme Chapeau bas ! »
« JE T'OFFRE LE PRIX DE LA MEILLEURE FICTION DE CE FORUM!!! *o* »
« Y'a pas à dire, t'écris des perles ! »
« Quelle cruauté de nous faire attendre pour la suite ! :'( »

Attention : Ce membre est une écrivaine complètement folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Ven 16 Nov - 22:38


- Correct ! La réponse est tout à fait exacte !

Spoiler:
 

Très impressionnant. La fillette n'avait eu aucun mal à poser les calculs de tête, rapidement et efficacement. M rayonnait :

- Vive les mathématiques ! Tu es vraiment douée pour ton âge !

Georges, silencieux mais toujours à l'affût, le reprit sur-le-champ :

- Pourquoi ne pas lui demander son vrai âge ? demanda-t-il en appuyant sur le mot "vrai".

Ayant bien conscient qu'il venait d'oublier un élément primordial qu'avait causé de sa propre arme, M répliqua de mauvaise foi :

- Je m'en fiche en fait.

- ...

Le bras accoudé au fauteuil, M posa sa tête dans la paume de sa main et saisit de l'autre, sa tasse de thé. Il la porta doucement à ses lèvres avant de scruter par le bord du récipient de porcelaine, les deux jeunes filles silencieuses. Il ne put s'empêcher de sourire à nouveau :

- Malgré votre calme apparent , je devine votre rage quant à l'annonce que je viens de vous faire. Hélas, on n'y peut rien. L'expansion du territoire ne va pas non plus arranger mes affaires... Enfin si vous voyez ce que je veux dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 996
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 20
Localisation : Quarante-deux.

Feuille de personnage
Âge: 7
Picarats: 140
Pièces SOS:

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Ven 16 Nov - 23:17

"Correct ! La réponse est tout à fait exacte ! Vivent les mathématiques ! Tu es vraiment douée pour ton âge !" jubilait l'homme, rayonnant.

Andréa haussa légèrement les épaules en buvant une gorgée de son thé. Il eût probablement été plus déçu s'il savait qu'elle avait en réalité environ dix ans de plus qu'en apparence. Et, de toute manière, peu lui importait qu'elle fût douée ou non du moment que sa réponse était correcte.
Le majordome le reprit justement sur-le-champ, concernant cette question d'âge :

"Pourquoi ne pas lui demander son vrai âge ?
- Je m'en fiche en fait." répliqua l'homme au monocle d'un ton le moins embarrassé du monde, montrant bien qu'en effet peu lui importait.

Le bras accoudé au fauteuil, M posa sa tête dans la paume de sa main et saisit de l'autre, sa tasse de thé. Il la porta doucement à ses lèvres avant de scruter par le bord du récipient de porcelaine, les deux jeunes filles silencieuses. Il sourit à nouveau, ce qui fit automatiquement froncer les sourcils de l'enfant par la même occasion.

"Malgré votre calme apparent , je devine votre rage quant à l'annonce que je viens de vous faire. Hélas, on n'y peut rien. L'expansion du territoire ne va pas non plus arranger mes affaires... Enfin, si vous voyez ce que je veux dire...
- Quelques centaines de milliers de personnes à convaincre que vous n'y êtes "pour rien" dans cette affaire, par exemple ?" ne put s'empêcher d'ironiser l'ancienne universitaire avant d'approcher de nouveau la tasse déjà tiédie d'Earl grey.

Elle marqua une pause en buvant une gorgée, se levant pour s'approcher de la table et ajouter un sucre à son breuvage, puis reprit une fois retournée à sa place, d'un ton léger et toujours aussi ironique.

"Je vous souhaite un bon courage. Et de la chance. Vous en aurez besoin, si vous voulez mon avis..."

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quelques notes de mes plus grands lecteurs :

« Alors là… tu as fait fort. :') »
« Je n'y aurais jamais pensé ; Haut-de-forme Chapeau bas ! »
« JE T'OFFRE LE PRIX DE LA MEILLEURE FICTION DE CE FORUM!!! *o* »
« Y'a pas à dire, t'écris des perles ! »
« Quelle cruauté de nous faire attendre pour la suite ! :'( »

Attention : Ce membre est une écrivaine complètement folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Dim 18 Nov - 18:35


- Quelques centaines de milliers de personnes à convaincre que vous n'y êtes "pour rien" dans cette affaire, par exemple ? ne put s'empêcher d'ironiser l'ancienne universitaire avant d'approcher de nouveau la tasse déjà tiédie d'Earl grey.

Elle marqua une pause en buvant une gorgée, se levant pour s'approcher de la table et ajouter un sucre à son breuvage, puis reprit une fois retournée à sa place, d'un ton léger et toujours aussi ironique.

-Je vous souhaite un bon courage. Et de la chance. Vous en aurez besoin, si vous voulez mon avis...

M, dont les yeux s'étaient déjà écarquillés dès la première phrase d'Andréa, ne se retint pas et éclata de rire.

- En effet, si même une petite perspicace comme toi pense que je suis coupable, il est possible que l'Angleterre soit bientôt au cœur d'une 3éme Guerre Mondiale !

Il posa sa tasse délicatement puis continua, sur un ton toujours aussi jovial malgré une dernière remarque assez peu grisante :

- Au fait j'ai oublié de vous expliquer la seconde erreur... Ne voulez-vous pas savoir de ce qu'il est advenu du parlement ? Ils m'ont donné les pleins pouvoirs en prenant leurs jambes à leur cou quand je leur ai expliqué l'expansion temporelle, - crainte injustifiée d'ailleurs car le bouleversement temporelle n'opère qu'une seule fois sur une personne - mais une partie des plus hauts fonctionnaires de l'Etat était bel et bien avec moi ce fameux jour...

M claqua des doigts et Georges comprit qu’il était temps de montrer « le plat du jour. » Il sortit de la pièce et revint quelques minutes plus tard en poussant un chariot en argent. Un drap recouvrait le dessus et laissait apparaitre les formes de profils humains. Une forte odeur de mort embaumait désormais la pièce.

Le gentleman au monocle ne paraissait pas le moins perturbé et sortit deux mouchoirs de soie brodés de la poche de sa veste et les mit à disposition des jeunes filles. Lui-même plaqua posément un mouchoir sur son nez et sa bouche avant de leur déclarer :

- Si monsieur Bill Hawks est dans un état de décomposition avancée, ses confrères sont plus ou moins réduits à l’état d’ossements et de poussières. Voilà ce qu’il en coûte de lancer une machine inachevée : je pense en effet que selon les zones, on vieillit ou rajeuni de beaucoup, et comme ces messieurs étaient aux premières loges lors des exploits de la machine, le nombre d’années de vieillissement était assez… élevé disons. Enfin, ce n’est qu’une hypothèse.
Ajouta-t-il avec un sourire bien dissimulé cette fois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 996
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 20
Localisation : Quarante-deux.

Feuille de personnage
Âge: 7
Picarats: 140
Pièces SOS:

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Dim 18 Nov - 20:16

Lorsque l'homme au monocle lui avait donné un mouchoir, Andréa n'avait pu se retenir de s'en saisir et de le coller à son visage tant la puanteur était insoutenable. Le regard horrifié et les yeux écarquillés qui ne quittaient des yeux les profils humains qui se distinguaient en-dessous du voile, elle n'eut aucunement besoin des explications de celui-ci pour comprendre ce qu'il voulait dire.

"Si monsieur Bill Hawks est dans un état de décomposition avancée, ses confrères sont plus ou moins réduits à l’état d’ossements et de poussières. Voilà ce qu’il en coûte de lancer une machine inachevée : je pense en effet que selon les zones, on vieillit ou rajeuni de beaucoup, et comme ces messieurs étaient aux premières loges lors des exploits de la machine, le nombre d’années de vieillissement était assez… élevé, disons. Enfin, ce n’est qu’une hypothèse."

Pour une fois, l'enfant n'osait plus ouvrir la bouche. A la fois parce qu'elle ne trouvait rien à contester, à la fois à cause de la vue de tels cadavres, même cachés ; elle se contenta de hocher rapidement la tête de bas en haut pour laisser passer qu'elle avait bien compris, comme si elle craignait que le fait d'ouvrir la bouche fît pénétrer l'odeur à l'intérieur d'elle-même.

Finalement, se plaquant sa seconde main contre son visage, elle tenta :

"Mais alors, si le phénomène ne vous a pas atteint..."

Elle n'acheva pas sa phrase ; pas tout de suite. Elle avait bien une hypothèse, mais rien qu'une phrase tordue pour l'expliquer. C'était bien peu pour avancer une théorie, qui était si bancale. Cependant, comme s'il eût deviné qu'elle avait cette hypothèse en tête, il lui demandait d'un regard indifférent de continuer ; lui semblait-il du moins. L'ancienne universitaire finit alors par continuer, peu sûre d'elle :

"Serait-ce parce que le fait d'être à l'intérieur de la machine vous aurait protégé de tout ça ?"

Elle eût désiré ajouter un "Je n'en sais rien, mais c'est ce qui me semble le plus logique...", mais elle n'eut pas le courage d'affronter plus longtemps l'horrible odeur de décomposition humaine, et se surprit même à toussoter, comme pour évacuer l'air funèbre qui était pénétré en elle.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quelques notes de mes plus grands lecteurs :

« Alors là… tu as fait fort. :') »
« Je n'y aurais jamais pensé ; Haut-de-forme Chapeau bas ! »
« JE T'OFFRE LE PRIX DE LA MEILLEURE FICTION DE CE FORUM!!! *o* »
« Y'a pas à dire, t'écris des perles ! »
« Quelle cruauté de nous faire attendre pour la suite ! :'( »

Attention : Ce membre est une écrivaine complètement folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Mer 21 Nov - 21:08


Il était évident que la vue de ces corps et à l’odeur de la décomposition on réagisse ainsi. Bien qu’Andréa ne se laissait pas intimider par le gentleman au monocle, il ne lui parut pas étonnant de la voir aussi horrifiée et perde son ton autrefois léger et ironique. Lui-même ne laissait bien paraître, mais c’était bien dans le but de les déstabiliser par cette vérité que M avait prévu de « sortir les cadavres du placard ».

- Mais alors, si le phénomène ne vous a pas atteint... Serait-ce parce que le fait d'être à l'intérieur de la machine vous aurait protégé de tout ça ?

Il fit signe à son majordome de disposer avec sa funeste charge et se leva de son fauteuil pour ouvrir la fenêtre. La fraicheur s’introduisit dans la pièce, balayant peu à peu la tension qui s’était installée brusquement. M se retourna vers les deux jeunes filles puis répondit cette fois-ci avec un mince sourire :

- En principe j’aurais dû être le premier à mourir. J’ai eu beaucoup de chance.

Il pointa un doigt en l’air, puis un autre de l’autre main.

- Permettez-moi de vous expliquer le plus simplement possible : Le Présent et le Passé, voilà les deux éléments principaux. Ce qui intéressait le premier Ministre Bill Hawks, c’était de remonter dans le passé. En se basant sur deux mémoires, celle du passé et celle du présent, on crée une sorte de pont entre les deux époques. Mais pour que cela fonctionne, il nous fallait un certain carburant…

M fit ensuite une drôle de pause :

- Pardonnez-moi mais, à l'intérieur de vos mouchoirs est brodé un drôle de motif :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Saurez-vous trouver le carburant dont je parle ?...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 996
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 20
Localisation : Quarante-deux.

Feuille de personnage
Âge: 7
Picarats: 140
Pièces SOS:

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Mer 21 Nov - 21:48

"Saurez-vous trouver le carburant dont je parle ?"

Evidemment, dès que la tension était relâchée en partie, il fallait en profiter pour rajouter une énigme. Andréa soupira, mais s'adonna à la tâche, observant le motif.

Cela ne ressemble pas à une formule chimique, et on croirait même distinguer un "E" en bas, et une sorte de "T" en haut... Ce doit être indiqué par écrit, en toutes lettres...

En le prenant dans l'autre sens, cela donnait d'autres lettres qui étaient retournées : "T", "I", "M", et "E".

Faisant aussitôt le rapport avec la situation - bien qu'elle ne considérât pas tellement la réponse comme un "carburant" -, l'enfant reprit dès qu'elle eût distingué ce qu'elle voulait :

"TIME. Le "carburant", c'est du temps... Si je ne m'embrouille pas trop dans les traits."

Tout en prononçant ces paroles, elle avait rajusté ses lunettes sans perdre de vue son mouchoir déplié, comme essayant de trouver du faux dans sa réponse. N'en dénichant pas sur le moment, elle parut satisfaite.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quelques notes de mes plus grands lecteurs :

« Alors là… tu as fait fort. :') »
« Je n'y aurais jamais pensé ; Haut-de-forme Chapeau bas ! »
« JE T'OFFRE LE PRIX DE LA MEILLEURE FICTION DE CE FORUM!!! *o* »
« Y'a pas à dire, t'écris des perles ! »
« Quelle cruauté de nous faire attendre pour la suite ! :'( »

Attention : Ce membre est une écrivaine complètement folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Sam 24 Nov - 17:08


Rien de telle qu’une énigme pour faire baisser un peu la tension, songea M. La jeune Andréa répondit assez rapidement :

-TIME. Le "carburant", c'est du temps... Si je ne m'embrouille pas trop dans les traits.

- C’est ça, correct… Je vous sens un peu dubitative, fit remarquer le gentleman en souriant.

Il ferma la fenêtre d’un geste souple et croisa ensuite une jambe derrière l’autre avant de s’adosser à la fenêtre, pendant que la lumière du dehors éclairait les contours de sa silhouette. Il sortit à nouveau sa montre à gousset en argent pour la contempler…

- Saviez-vous que nous étions de véritable horloges vivantes ?.. Le nombre de nos battements de cœur correspondent au tic-tac du Temps qui nous rapproche chacun d’un destin commun à tous : l’achèvement de tout.

Il rangea sa montre soigneusement dans sa poche, puis s’avança vers son fauteuil.

- Le Temps qui est en nous, voilà ce qui constitue la matière d’une machine qui peut véritablement fonctionner. Ah, et je vous voir venir… « Sauf que votre machine n’a pas fonctionné. » Bien sûr, elle aurait dû fonctionner dans d’autres circonstances... Et les circonstances ont fait que je n’étais pas aux commandes de ma machine. Je reconnais que Monsieur Hawks était un scientifique de génie dans le passé et que, quand bien même je lui ai expliqué son concept, il est très probable qu’il a commis une erreur dans l’opération du lancement, d’où la catastrophe…

Il s’assit puis croisa les jambes, avant de soutenir de nouveau sa tête avec sa main en prenant l’appui du siège. Il repris non pas un, mais plusieurs shortbreats avant de continuer :

- Bref… je m’égare. Je disais donc que le véritable carburant se situait en l’être humain même, et plus exactement du Temps qui s’est écoulé et qui s’écoule de lui. Afin de faire fonctionner la machine plus tôt que prévu, ils m’ont donné rendez-vous la veille du 21 décembre pour finalement m’estourbir et me jeter à l’intérieur de ma propre machine. Je dois vous préciser qu’il y a deux entrées : une pour le Passé et une pour le Présent… Apparemment je devais servir de «point du Présent» afin de faire le pont vers le passé. Monsieur Hawks et le reste n’avaient plus qu’à boire une certaine potion de ma trouvaille qui leur permettait de garder leur mémoire intacte malgré le retour dans le temps… Georges, je veux des macarons.

- Très bien monsieur.

- Et donc, pendant que Monsieur le premier Ministre activait le lancement de la machine, cette dernière était supposée aspirer mon Temps écoulé comme carburant. Je n’ai malheureusement pas réussi à établir de limite pour préserver la vie des deux personnes qui y passerait et manque de bol, ils m’ont choisi pour représenter le Présent. J’ai eu de la chance dans mon malheur… Par contre, je ne sais pas de ce qu’est advenu l’autre…


Sur ce, M attendit ses macarons avec un visage impassible, digne d’un poker face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 996
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 20
Localisation : Quarante-deux.

Feuille de personnage
Âge: 7
Picarats: 140
Pièces SOS:

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Sam 24 Nov - 17:35

Spoiler:
 

Depuis qu'elle avait donné la réponse à l'énigme, Andréa avait laissé parler l'homme au monocle. Elle trouvait étrange le fait qu'il pût dire ce qu'il s'était déroulé alors qu'il disait lui-même qu'on l'avait assommé, mais peut-être avait-il exagéré et qu'il était encore conscient...

Quoique. Puisqu'il était à l'intérieur de la machine, même s'il était resté conscient, il n'avait pu voir ce qu'il s'était déroulé à l'extérieur. L'enfant en déduisit qu'il mentait peut-être ; ce qui n'entrait en contradiction avec aucun des éléments qu'elle avait recueillis, donc solution envisageable.
Cependant, dans l'hypothèse où il disait vrai, peut-être avait-il déduit ce qu'il s'était passé à son réveil à partir des éléments qu'il avait trouvés à sa disposition...
En tous les cas, son comportement laissait plutôt songer qu'il cachait de nombreuses choses.

L'ancienne universitaire continua de le fixer de ses petits yeux azur aux sourcils froncés jusqu'à l'arrivée des macarons, puis se décida de parler une fois que l'homme au monocle fût servi.

"C'est étonnant que vous parliez de "malheur" alors que cet "accident" vous a amené dans une position plutôt avantageuse..."

Elle avait volontairement accentué sur les mots "malheur" et "accident", montrant l'ironie qui s'en dégageait à son goût en de telles circonstances.

"C'est vrai ; contrairement à nous, vous n'avez pas vieilli ni rajeuni, et vous vous retrouvez dans le palais de Westminster à la tête du pouvoir de tout un pays... Certes, il vous faudra répéter votre discours d'hier aux autres victimes de l' "accident", mais ce n'est à mon avis qu'un tout petit grain de sable dans l’œil... Je pense que vous n'êtes pas vraiment le plus à plaindre en ce moment..."

Elle marqua une courte pause, haussant légèrement les épaules avec un semblant de timidité et d'insolence à la fois.

"Enfin. Ce n'est que mon avis... Il n'a pas de grande importance, comparé à votre nouvelle place dans le Gouvernement. J'espère que vous en êtes conscient et que vous réussirez vraiment à ramener l'ordre..."

Elle prit sa tasse de thé et en but une gorgée, puis murmura :

"...Et, si possible, à réparer ça. Vous êtes vraiment persuadé que c'est impossible de "revenir" en 1975 ?..."

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quelques notes de mes plus grands lecteurs :

« Alors là… tu as fait fort. :') »
« Je n'y aurais jamais pensé ; Haut-de-forme Chapeau bas ! »
« JE T'OFFRE LE PRIX DE LA MEILLEURE FICTION DE CE FORUM!!! *o* »
« Y'a pas à dire, t'écris des perles ! »
« Quelle cruauté de nous faire attendre pour la suite ! :'( »

Attention : Ce membre est une écrivaine complètement folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Ven 30 Nov - 21:15

Spoiler:
 

-C'est étonnant que vous parliez de "malheur" alors que cet "accident" vous a amené dans une position plutôt avantageuse...

A cette phrase, M esquissa un rictus qu’il tenta vainement de contenir mais n’y parvint pas.

- Quand je parlais de chance… Cette position est en effet très confortable. Je ne pensais vraiment pas que tout allait se jouer en ma faveur.

Puis les délicieux macarons arrivèrent.

-C'est vrai ; contrairement à nous, vous n'avez pas vieilli ni rajeuni, et vous vous retrouvez dans le palais de Westminster à la tête du pouvoir de tout un pays... Certes, il vous faudra répéter votre discours d'hier aux autres victimes de l' "accident", mais ce n'est à mon avis qu'un tout petit grain de sable dans l’œil... Je pense que vous n'êtes pas vraiment le plus à plaindre en ce moment...


Le gentleman dégustait avec gourmandise la pâte croquante du gâteau sucré.

-Enfin. Ce n'est que mon avis... Il n'a pas de grande importance, comparé à votre nouvelle place dans le Gouvernement. J'espère que vous en êtes conscient et que vous réussirez vraiment à ramener l'ordre…

Elle prit sa tasse de thé et en but une gorgée, puis murmura :

-...Et, si possible, à réparer ça. Vous êtes vraiment persuadé que c'est impossible de "revenir" en 1975 ?...

-Quoi, je n’ai pas déjà l’air d’avoir parfaitement les choses en mains ?
ironisa M en dévorant son deuxième macaron.

Bien sûr, dans cette situation qui nécessitait un peu de sérieux et de sang-froid (ce dernier étant cependant présent… mais plutôt mal employé il faut avouer) M faisait preuve d’une indifférence et d’une jovialité assez déplacée. Il n’y a avait aucune tentative de machination derrière, c’était juste dans sa personnalité.

- Il n’y a rien à faire. J’ai essayé de la faire remarcher hier matin et elle ne voulait même pas s’allumer malgré tous les branchages. Et de plus…

M ne semblait pas vouloir continuer sa phrase. Il secoua la tête puis s’enfonça dans son fauteuil.

-… De plus il faudrait vraiment être bête pour rater une telle occasion. Sérieusement, pensez-vous que je vais rétablir la situation d'antan ? Il est probable que le seul moyen d'effacer cette tragédie est d'effectuer un second voyage vers le passé. Les personnes revenues à la vie vont mourir de nouveau et celles qui sont mort vont revenir à la vie.

Il jeta machinalement un regard où était disposé le chariot d'argent un peu plus tôt puis regarda Andréa Heart droit dans les yeux avec un sourire narquois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 697
Date d'inscription : 03/01/2012
Localisation : Londres.

Feuille de personnage
Âge:
Picarats: 380
Pièces SOS:

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Sam 8 Déc - 18:22

HRP/ Great initiative de ne pas avoir répondu car j'attends le come-back d'Eru <<" ( ça ne va pas être possible autrement pour la suite ) Donc on reprendra dès qu'elle revient. :o

_________________
Moi et mon seau on a trop la classe :D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Mer 23 Jan - 0:58



C'était malheureusement dans sa nature de parler par des sous-entendus. Ce n'était non pas en revanche, un trait de sa personnalité, mais plutôt ce qui résultait de son penchant pour agacer tout ceux qui l'entourait. En effet, on ne pouvait pas qualifier cette approche très diplomatique mais M était du genre à agir de cette manière avec les gens qu'il ne connaissait pas.

Conscient que l'atmosphère commençait à redevenir tendue, M se pencha alors vers les deux jeunes filles pour leur parler d'une voix très calme :

- Je suis conscient que cette situation n'est confortable que pour peu de gens et j'en suis désolé. Malheureusement il m'est impossible de rétablir la situation pour le moment et ce, même si je le désirais.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il aurait voulu rajouter quelque chose comme " et je suis sincère " mais s'abstint. Cela aurait fait trop "lourd" jugea-t-il.

- Je n'ai jamais désiré qu'une chose pareille arrive. Aussi, même s'il est difficile de me faire confiance, j'aimerai que vous m'aidiez. finit-il par avouer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sans les quitter des yeux, il joignit ses deux mains tendues devant son visage et appuya son menton dessus. Bien qu'il savait pertinemment que les deux jeunes filles ne pouvaient pas du tout le "sacquer", et encore moins lui accorder le moindre crédit il se décida : il était temps d'aller droit au but.

- J'ai une requête très simple : J'aimerai faire de vous mes bras-droits au sein du gouvernement !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

... C'était certainement la chose la plus incongrue qui leur était arrivée, après le rajeunissement. Le pire, c'est que le bougre semblait sérieux. Très sérieux même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 996
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 20
Localisation : Quarante-deux.

Feuille de personnage
Âge: 7
Picarats: 140
Pièces SOS:

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Mer 23 Jan - 13:51

"J'ai une requête très simple : J'aimerais faire de vous mes bras-droits au sein du gouvernement !"

En entendant cela, Andréa écarquilla les yeux, tentant de baisser la tête en faisant semblant de rajuster ses lunettes pour que cela ne se vît pas. La "requête" était bien incongrue, et l'enfant ne se sentirait pas réellement honnête si elle acceptait. Et pourtant, elle murmura, après quelques secondes de réflexion :

"J'accepte."

Elle marqua un petit moment de silence, relevant les yeux au plafond, puis ajouta :

"J'accepte, à condition qu'il n'y ait pas de "conditions en tout petits caractères" en bas du contrat, si vous voyez ce que je veux dire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Jeu 31 Jan - 21:41

Quelle réponse prévisible ! M soupira en fermant les yeux et fit un banal geste de la main en direction de la jeune Andréa :

- Bah j’en étais s-- C’est vrai ?! Vous…

Il s’interrompit. En effet, il ne s’y attendait en réalité pas du tout et un sourire lui dévorait littéralement le visage. Vu la sympathie qu’elle lui accordait, il savait très bien que la demoiselle avait accepté parce qu’elle y voyait un intérêt. Puis promptement, il toussota et reprit contenance :

- Et bien je n’ai qu’une seule condition : je vais vous accorder ma confiance mais cependant, j’aimerai que cela soit réciproque. En cas de trahison, je ne vous promets rien quant à votre…bien-être. Je n’en ai sûrement pas l’air mais je peux atteindre des extrêmes lorsque que des abus sont franchis…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cette fois-ci, son regard semblait diffèrent. Il affichait toujours un sourire sur son visage mais ses traits ne reflétaient plus la candeur qui était habituelle jusqu’à maintenant.

- Bien !
finit-il par dire rapidement, eh bien, si vous ne voyez pas d’inconvénient, j’ai déjà des requêtes à vous formuler Melle H… Voulez-vous bien que je vous appelle Andréa ? Votre premier travail consiste à rassurer les habitants de Londres : en effet, j’ai bien l’impression que si je fais une deuxième apparition, je me prendrais à coup sûr une flopée de tomates…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le majordome qui avait disparu, réapparu soudainement à l’entrée de la salle. D’un hochement de tête, il fit comprendre qu’une tâche attendait son jeune maître. Ce dernier se leva alors, avant de faire une légère révérence en posant sa main sur sa poitrine :

- Il est temps pour moi de disposer. Sincèrement ce fut un plaisir de discuter avec vous Mesdemoiselles !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il partit assez vite, ce qui laissait présager l’importance de sa tâche. Georges posa son regard sur les deux jeunes filles puis leur proposa de les raccompagner jusqu’à l’entrée. Sur l’immense palier du palais, un taxi -ou plutôt une limousine- les attendait, probablement dans la bonne intention de les ramener chez elles. Il les remercia d’avoir répondu à l’invitation de son maître avant de leur déclarer :

- Ne soyez pas étonnée que l’on vous rappelle de sitôt. De lourdes tâches attendent mon maître et j’espère que nous pourrons compter sur votre soutien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 996
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 20
Localisation : Quarante-deux.

Feuille de personnage
Âge: 7
Picarats: 140
Pièces SOS:

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Ven 1 Fév - 8:11

"Eh bien je n’ai qu’une seule condition : je vais vous accorder ma confiance mais cependant, j’aimerais que cela soit réciproque. En cas de trahison, je ne vous promets rien quant à votre…bien-être. Je n’en ai sûrement pas l’air mais je peux atteindre des extrêmes lorsque que des abus sont franchis…"

Andréa s'était attendue à une telle réponse, aussi n'eut-elle aucune réaction particulière : elle se contenta de retirer ses lunettes et de les nettoyer avec un mouchoir qu'elle avait sorti de sa poche. Haussant légèrement les épaules, elle répliqua calmement :

"Pour la confiance, nous sommes bien partis si vous commencez par parler du cas de trahison, ironisa-t-elle. Mais je dois vous dire que, si j'ai accepté, c'est seulement parce que je pensais que je pourrais réellement être utile... Et je n'ai jamais eu de doutes quant à ce que vous seriez capable de faire si jamais je manquais à ma parole." ajouta-t-elle en redevenant grave.

En effet, son cœur se resserrait à présent comme un étau. Elle avait fait un choix, et ne pouvait dès à présent plus revenir en arrière ; elle devait assumer les conséquences de ses paroles. Et, de toute manière, rien ne lui était imprévu dans la réaction de M ; pour le moment du moins.

- Bien ! finit-il par dire rapidement, eh bien, si vous n'y voyez pas d’inconvénient, j’ai déjà des requêtes à vous formuler Melle H… Voulez-vous bien que je vous appelle Andréa ? Votre premier travail consiste à rassurer les habitants de Londres : en effet, j’ai bien l’impression que si je fais une deuxième apparition, je me prendrai à coup sûr une flopée de tomates…
- Je dois avouer que j'ai moi aussi un peu peur des tomates, répliqua-t-elle avec un léger humour, mais je suis d'accord ; il faut bien que quelqu'un s'en occupe, après tout..."

Finalement, le majordome réapparut et fit signe à son maître qu'il était temps pour lui de s'affairer à quelque tâche inconnue. S'excusant, il disposa ; bien que l'enfant eût préféré connaître la nature de ce qu'il était si pressé de faire, elle n'osa pas lui demander - et elle n'en eut par ailleurs pas le temps.
Accompagnée par le majordome jusqu'à une limousine à l'entrée du Palais, l'ancienne universitaire reconsidéra une dernière fois le bâtiment avant de pénétrer dans le véhicule. Elle réfléchit encore à ce qu'il venait de se produire depuis les cinq dernières minutes :

Elle avait pactisé avec l'ennemi.

Se réfugiant dans son siège alors que le moteur grondait, elle ne put s'empêcher de murmurer pour elle-même un "Mais qu'est-ce qui m'a pris d'accepter ?" en français, afin d'être certaine de ne pas se faire entendre.
Cependant, elle n'avait désormais plus le choix ; elle n'était pas du genre à mentir à qui que ce fût. Trahir l'ennemi était tout de même trahir.
En attendant de rentrer chez elle avant sa première "mission", l'ancienne adolescente colla son front contre la vitre glacée de la fenêtre ; c'était un bon moyen de garder la tête froide et les idées claires, se disait-elle.
Il n'empêche qu'en rentrant, la première chose qu'elle ferait serait liquider le stock d'aspirine.

"Bon courage, Andréa... songea-t-elle. Tu vas en avoir besoin."


Dernière édition par Andréa Heart le Mar 19 Fév - 7:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 697
Date d'inscription : 03/01/2012
Localisation : Londres.

Feuille de personnage
Âge:
Picarats: 380
Pièces SOS:

MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   Sam 16 Fév - 18:27

Sujet fermé~ !

Dès le lendemain, la place de Piccadilly n'appartiendra plus à la même personne...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[PV Eru Everi & Andréa Heart] Projets au palais...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Ilum : des projets de pouvoir obscurs ?
» The way of the heart.
» Marc-André Bergeron signe a Pittsburgh
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Professeur Layton et la menace de Chronos :: Londres :: Londres-